La toile des enfants

Ici nous vous présentons la créatitvité des enfants des écoles partenaires de la Mission William. 

Dessins des enfants

Les écoles et les enfants de la Mission William

Escuela Portuguesa Sao Tome

Les écoles partenaires de la Mission William éducative se présentent. Plus de 700 enfants peuvent s’impliquer:

L’ecole de l’hôpital Morvan de Brest:

“L’école spécialisée des services de pédiatrie Morvan à Brest assure la continuité des parcours scolaires des élèves malades et hospitalisés pendant le temps de leur séjour. L’école est composée de deux classes et accueille des élèves de 3 à 18 ans. Le groupe-classe multi-niveaux est amené à coopérer sur des projets, suivant les compétences de chacuns et chacunes.”
 
A travers cette mission, les élèves vont pouvoir découvrir la vie du requin baleine et suivre les recherches scientifiques. En effet, empêchés de voyager, de bouger, de sortir comme ils le souhaitent, les élèves vont pouvoir voyager intellectuellement et découvrir l’océan de manière sensible.
 
Les attentes des premiers élèves étant impliqués à travers la “Mission William” sont les suivantes:
 
Anaëlle 10 ans: “réussir à protéger le requin baleine en créant ce couloir sanitaire”
Théo 11 ans : “avoir de l’énergie en plus grâce à cette mission pour me donner la force de vaincre la maladie”
Adèle 4 ans 1/2 : “voir plein de vidéos de requins baleine”.
 
La Escola Portuguesa de São Tome:
 
L’Ecole Portugaise de São Tomé et Príncipe (EPSTP) est située dans la capitale du pays, São Tomé.

Nous avons un total d’environ 600 élèves (de la 1re à la terminale) de diverses nationalités. C’est une école multiculturelle !

En effet, l’école est très dynamique et organise diverses activités afin de former des personnes autonomes, responsables et citoyennes actives. Plusieurs clubs et projets sont promus et ils  intègrent l’éducation formelle et informelle, en établissant, dans la mesure du possible, des partenariats avec des entités externes.

Dans le domaine scientifique, les étudiants ont participé à plusieurs projets, par exemple, sur la préservation des tortues et la protection des espèces endémiques.

L’école s’est également distinguée pour sa participation à plusieurs projets internationaux, tels que Etwinning, First Global Challenge et Africa Code.

On peut dire que nous sommes une école toujours en mouvement !

Le Collège de Perharidy, Fondation Ildys:

Le collège de Perharidy est implanté dans un centre de soins qui se situe à Roscoff sur une presqu’île. Le collège accueille des élèves de 12 à 16 ans qui viennent au centre pour quelques semaines ou quelques mois selon leur pathologie. L’objectif est de permettre à ces adolescents de poursuivre leur scolarité le temps de leur hospitalisation et de les préparer aux examens. L’équipe enseignante, composée de 8 professeurs de différentes disciplines, veille à ce que les élèves progressent à leur rythme tout en partageant des expériences et une culture commune par le biais de projets artistiques et scientifiques.

Chaque trimestre, une vingtaine d’élèves sont accueillis au collège, ils sont répartis en 3 classes. Les adolescents concilient chaque jour cours et soins , ils sont internes et rentrent dans leur famille tous les quinze jours.

 

Les enfants nous posent leurs sublimes questions. Notre équipe scientifique essaie d’y répondre:
Les enfants de l’Hôpital Morvan -Brest entre 4 et 12 ans:
 
Est-ce que c’est le soleil qui guide le requin baleine? (comme il a besoin de se réchauffer)
 
Vit-il en communauté ou bien est-il solitaire?
 
Est-ce qu’il peut s’échouer sur une plage?
 
Quels sont ses liens avec le mégalodon? Est-ce qu’ils s’affronteraient?
 
Est-ce que le requin baleine a des dents?
 
Pourquoi a-t-il une très très grande bouche?
 
Est-ce qu’il peut taper sa queue sur la tête des plongeurs? Est-ce qu’on peut le toucher?
 
D’où viennent ses tâches? Est-ce qu’il en a toujours eu? Est-ce qu’il en a sur les nageoires?
 
Comment s’appellent les poissons qui mangent des petites choses sur sa peau?
 
Comment s’occupe-t-il de ses petits? Est-ce qu’ils survivent tous?